Gréve du 31 Mars 2016 contre la loi Travail.

Le gouvernement n’a pas le choix, il doit retirer son projet de loi. La demande porte sur un retrait total et non un simple amendement.

Si le conflit dur, il va se cristalliser et se radicaliser. Déjà il faut observer que certaines villes déjà en état d’alerte, Nantes avec les précédents conflits de Notre Dame des Landes, mais aussi des villes étudiantes comme Rennes déjà électrisée par le mouvement du 17 mars, Grenoble ou la projection du film ‘’Merci Patron’’ a été empêchée et la foule dispersée par les forces de l’ordre, mais aussi Paris où des violences policières ont été perpétrées, coups de matraques sur personne à terre, coup à la tête y compris celles de femmes !

Les forces de police sont déjà à cran avec la fatigue, la peur des menaces terroristes ce qui, sans la légitimer peut servir à expliquer cette hyper violence.

 

Sur Grenoble, il faut comprendre que la projection en plein air et vers 16h30 à été dispersé du fait de l’état d’urgence qui n’autorise pas les attroupements. Il s’agit d’un  problème d’atteinte à la liberté des citoyens ».

 

C’est pour cela que ce qui n’était qu’une simple projection c’est transformé en manifestation jusque tard dans la nuit, pour cela encore que le lendemain une autre manifestation contre les violences policière à regroupé des milliers de personnes. A quel moment les médiats nationaux vous ont informé de la situation ? Une vidéo amateur a été réalisée et montée comme un film sur les événements de Grenoble. C’est édifiant et cela renforce notre volonté de redescendre dans les rue pour le 5 et 9 mars.

Rapport Badinter

RAPPORT BADINTER 2016-page-001 (1)RAPPORT BADINTER 2016-page-003 (1)RAPPORT BADINTER 2016-page-005 (1) RAPPORT BADINTER 2016-page-006 (1) RAPPORT BADINTER 2016-page-007 (1) RAPPORT BADINTER 2016-page-008 (1) RAPPORT BADINTER 2016-page-009 (1) RAPPORT BADINTER 2016-page-010 (1) RAPPORT BADINTER 2016-page-011 (1)

Des chiffres qui pourront vous aidez.

Bonjour,
Les chiffres font partie de la vie quotidienne et nous sommes aujourd’hui noyés sous une quantité impressionnante de données et de statistiques.
Difficile de s’y retrouver, n’est-ce pas ??
C’est pourquoi Force Ouvrière vous informe régulièrement de l’évolution de certains de ces repères précis.
Bonne lecture!!!

C’est par ici !!

Pétition Samir Kolli